Le Blog de Peau-Ethique

L'envers de Peau-Ethique, les découvertes green, le marketing vert, la mode bio, le commerce équitable

11 mai 2010

Nicholas Evans : La ligne de partage

... Ou conseil de lecture #2

Après Voyages aux sources de la mode éthique  place à un beau roman qui traite d’un sujet fort intéressant, « l’éco-terrorisme » et je peux te dire que dans les romans c’est quand même très rare !

lalignedepartageRésumé du Livre : Un corps encastré sous la glace d'un torrent du Montana. C'est tout ce qu'il reste d'Abbie Cooper, recherchée dans tous les Etats-Unis pour meurtre et actes " d'éco-terrorisme ". Comment la jeune fille a-t-elle trouvé la mort ? Quelle dérive a pu entraîner l'enfant choyée d'une famille aimante à une fin aussi tragique ? Des rues de New York aux majestueuses Montagnes Rocheuses, La Ligne de partage nous entraîne dans l'histoire d'une famille brisée par la
trahison, essayant désespérément de retrouver le bonheur enfui. Dix ans après L'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux, le grand retour de Nicholas Evans avec un roman puissant, épique, véritable thriller du cœur humain.

Ok j’avoue ça parle aussi d’Amour, mais vu que l’été approche normalement à grands pas on me pardonne !
Autant le dire de suite, le livre commence mal, même très mal, le corps d’Abbie est retrouvé dans la glace tout au fond d’une crevasse au Montana. Delà va commencer l’histoire. Qu’est-il arrivé à Abbie ?
La nature, en particulier le Montana, joue pour moi le rôle principal du livre. En effet, les paysages gigantesques, la montagne, font partis de la trame principale du roman qui nous  amène au militantisme écologique et à l’éco-terrorisme (ne pas y voir de raccourci).
La Ligne de Partage est un livre que j’ai adoré pour plusieurs raisons ; la première est que ce livre m’a fait réfléchir (oui ça m’arrive) sur l’engagement : jusqu’où est-on prêts à aller pour défendre ses idées. Deuxième raison car l’histoire est terrible, un couple qui s’est aimé (Sarah & Benjamin) et qui aujourd’hui ne s’aime plus, les raisons, les choix qu’ils ont fait. Et enfin Abbie, l’héroïne, car on ne peut être indifférent à son personnage. Des personnages humains, des relations tendues, des choix, des regrets, voilà pourquoi selon moi ce livre vaut la peine d’être lu.
Autre confidence, j’ai pleuré, pourtant on connaît dès le début la fin, mais c’est tellement bien écrit qu’on se laisse prendre au jeu des sentiments (et puis j’ai la larme facile)

Bref (rassures toi j’ai bientôt fini) N. Evans a son univers et tous ses livres (outre les histoires d’amour) la récurrence est aux paysages, à la Nature … un livre fait pour les écolos !!

Non blague à part, si j’ai choisi de parler de ce livre c’est qu’il y a quand même un message écologiste (sinon j’aurais déjà critiqué Twilight) !

Note : 5/5

Bon je ne suis pas critique littéraire (ça se saurait sinon) mais les livres ont une place importante dans ma vie et je pense faire une rubrique livre maintenant (c’est mon blog c’est moi qui décide) mais qui aura toujours un lien avec tout ce qui est green !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par Ludivine Abruzzo à 08:50 - Livres - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    ben tu l'as bien vendu ! je suis intéréssée ! des que j'ai du temps je vais essayer de le lire ( j'en ai deja un en attente !)merci!!!

    Posté par samra, 12 mai 2010 à 12:47
  • La puissance à l'état brut

    Hello !

    Moi aussi, je conseillerai ce livre à tout amoureux de la nature, il y a des moments très intenses. On voit jusqu'où on peut aller pour défendre ses idées.

    Bref un bouquin passionnant et bien écrit.

    Posté par phil, 06 février 2014 à 19:31

Poster un commentaire