Le Blog de Peau-Ethique

L'envers de Peau-Ethique, les découvertes green, le marketing vert, la mode bio, le commerce équitable

30 août 2011

Faut-il manger des animaux ? de Jonathan Safran Foer

Ou conseil de lecture # 9

fautilmangerdesanimauxRésumé rapide : Comment traitons-nous les animaux que nous mangeons ? Convoquant souvenirs d'enfance, données statistiques et arguments philosophiques, Jonathan Safran Foer interroge les croyances, les mythes familiaux et les traditions nationales avant de se lancer lui-même dans une vaste enquête. Entre une expédition clandestine dans un abattoir, une recherche sur les dangers du lisier de porc et la visite d'une ferme où l'on élève les dindes en pleine nature.

Mon avis : Au départ comme cela on s’attend à un plaidoyer pour le régime végétarien (l’auteur lui-même l’étant) en fait non. Certes la viande en prend pour son grade.
C’est une enquête où on ne peut en sortir indemnes. L’auteur nous plonge dans les exploitations où bien-sûr il n’y a aucune prise en compte de l’animal et nous explique aussi comment certains abattoirs tuent les animaux, j’ai souvent eut des hauts le cœur. Cependant de ce livre je voudrai partager deux choses.
La première qui m’a perturbé (et qui continue encore) vu que l’on mange de la viande, saurions nous prêts à manger de la viande de chien ? C’est comme l’appelle l’auteur un tabou pour notre société. Pourtant, selon l’auteur avec tous les chiens euthanasiés par an ça ferait un paquet de viande … et cela nourrirait pas mal de monde. Dérangeant non ? car avant ça jamais je n’aurai pu envisager un instant la possibilité de manger un chien. Je précise que ce tabou est bien entré en moi mais ça laisse tout de même songeur car son argumentation est fort intéressante.
La Farm Sanctuary, est un lieu pour les Downer (= les animaux en mauvaise santé s’effondre et sont incapables de se relever). Fondée par Gene Baur, cette ferme n’est pas une ferme comme les autres, en effet rien n’y est cultivé ou élevé. Le but que les animaux qui ont failli mourir puissent vivre. Les porcs peuvent atteindre 400 kg ! En fait c’est peut-être la seule belle histoire du livre !

Car oui c’est un livre dérangeant, pour preuve je ne mange plus de poulet depuis (bon j’en mangeais pas beaucoup avant). Mais on lit des trucs horribles sur le bien-être des animaux souvent relayés aux oubliettes pour ne penser qu’au profit, sur le fait que peut-être bio c’est pas forcément mieux (je te rassure ça l’est quand même) sur le fait que plein air c’est un peu on se moque de nous…
Bref une lecture difficile mais qui ouvre les yeux sans forcément culpabiliser le lecteur… après chacun fait ces propres choix ! Si après ce livre tu veux toujours aller manger au KFC…

Note : 4/5

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par Ludivine Abruzzo à 06:00 - Livres - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    Effectivement Jonathan Safran Foer a réussi à faire un livre lisible par tous en n'incriminant personne. A chacun de faire ensuite un cheminement (ou pas, pour la plupart des gens) dans sa tête et de changer éventuellement certains aspects de sa vie comme lui l'a fait. Bravo d'avoir pris la peine de le lire et merci d'en parler en tout cas!

    Posté par Mlle Pigut, 30 août 2011 à 08:57
  • @Mlle Pigut

    Oui c'est vrai que c'était ma crainte est-ce que le livre va être que tourné que pour ceux qui ne mangent pas de viande et culpabiliser à fond ceux qui en mangent ?
    Mais la lecture est quand même difficile...

    Posté par Ludivine, 01 septembre 2011 à 17:13

Poster un commentaire